Goûter de Noël

Bonsoir les sportifs !

Vous sentez cette odeur de marrons grillés ? Oui !

Vous frissonnez au contact de ce doux vent glacé ? Oh oui, brrrr !

Vous entendez ces carillons résonner contre les flancs enneigés des montagnes ? Oh oui je les entends.

Alors, imaginez cette voix chaude et sucrée qui s’affaire au milieu de tous ces lutins dans un atelier dans lequel flotte une odeur de bois d’épicéa et de pain d’épices au miel. Oui ça sent très bon. Un mélange de sueur de lutins et de plastique fondu en réalité mais bref…

Je sais que vous tous, êtes au paroxysme d’une excitation difficilement contenue. Vous la redoutez cette période n’est-ce pas ! La fameuse ambivalence de Noël ? Mais enfin, elle est magnifique cette ambivalence. Oubliez toutes ces pensées tristouilles. Foin de cynisme. Les fêtes sont là. Alors autant faire la fête. Pourquoi les subir ? Il faut y aller, les vivre totalement, sans retenu. Il faut manger et boire, se faire des cadeaux (sans plastoc svp) et des bisous, dire je t’aime (à qui vous voulez) et recommencer. Il faut faire la fête et rire, sans faire semblant, et regarder « Le Père Noël est une ordure » ou « les bronzés font du ski ». Comme une évidence.

Et puis, quel plaisir de voir vos bambins déambulés en sautillant, entre des kilomètres de guirlandes, s’esclaffer en se tapant les genoux à l’évocation des histoires de nos ancêtres et de leurs mandarines au pied du sapin et d’une boîte pour ranger des petites branches.

— Début de l’info —

 Bon sinon, je me rappelle que j’ai une info à vous faire passer concernant le club de badminton. Le bureau (ces héros !), dans un élan admirable de générosité totalement désintéressée, offre à tous ses adhérents (petits et grands) un goûter de Noël : le lundi 17 décembre. OUAHAHAHAHAHAH YESSSSSSSSSS ! !!!!  Au menu : papillotes, clémentines, friandises chocolatées, caramélisées et frelatées, jus de fruit…

— Fin de l’info —

 Et plein d’autres choses : foie gras, caviar, champagne, vacances à Guéret (perso j’adore la Creuse), massage de la voute plantaire par la trésorière, Smartbox pour la visite d’un atelier de souffleur de verre à Brest, guillotine à saucisson et dégustation de vin du Jura avec notre illustre chef, penseur des temps modernes…

Je prends un peu les devants mais j’ose quand même – car je connais la bienveillance de notre guide suprême, de notre calife grisonnant, de notre président flan vanille –bref, j’ose un sincère, brutal et direct :

Très bonnes fêtes de fin d’année aux badmintoneux de ce beau club et à tous les autres d’ici ou d’ailleurs !!!

A l’année prochaine, le bidon plein et l’intestin en piteuse posture.

Antoine,

About the Author

Antoine

By antoine / Author on Déc 12, 2018

Laisser un commentaire